Août-1931

Cahier n°29

2 août [1931]

À Chalmont[1] avec Pinchon. Son impression a été bonne. Moi, je trouve toujours ce groupe trop petit. Pourtant il est grand. Je ne me rendrai bien compte qu'après l'enlevage des bois et de la baraque.

Ni la Victoire ni le Cantique ne sont terminés. J'ai fait photographier. Je vais faire mouler. Il faut bien que je parte me reposer. J'en ai besoin. Et le Brusc m'attire. Si les photographies ne me donnent pas satisfaction je ferai des estampages et je continuerai... Quel travail! Quel retard!

6 août [1931] le Brusc

Repos. J'acquiers de la sérénité. L'Argus me fait parvenir deux coupures de journaux. L'une est un article d'André Thérin sur la sculpture monumentale. L'autre est un article d'une nommée Fanny Clara (dans Le Soir). Thérin, c'est l'article de tête d'une revue Beaux-Arts succursale de la Gazette des B[eau]x-A[rts]. Pas d'attaque directe. Des insinuations. Il y a notamment cette phrase " Chacun sait qu'il existe un trust au bénéfice d'un membre de l'Institut qui monopolise les commandes civiles"! André Thérin est de la bande Comœdia. Quant à la nommée Fanny Clara c'est toujours à S[ain]te Geneviève qu'elle en a. Superficielle comme tout journaliste, elle me rend responsable de cet ensemble contre lequel j'ai tant combattu. On a envie au premier moment de répondre à ces gens-là. Mais ce serait alimenter leur copie. J'aime mieux pêcher des congres.

Je me suis offert un gros bateau de pêche, avec moteur, un de ces bateaux sous les banquettes duquel on peut coucher.

Joie des enfants.

30 [août 1931 le Brusc]

Repos. Lectures. Entre autres, Le Surnaturel dans la nature chez les Primitifs, de Lévy-Bruhl. Bien intéressant. Quelque chose m'étonne quand même dans cette sorte de travail, c'est que rien n'a été vu directement, c'est du travail de seconde main, du point de vue documentation. Mais on ne peut pas tout faire, vivre comme un seadog et être professeur à la Sorbonne. Comme c'est un homme qui sait contrôler, son ouvrage est passionnant. J'y trouve peu à peu le thème du revers de sa médaille. Plusieurs sujets : danses, cérémonie cultuelle, le feu sacré, sculpteurs d'idoles.

 

[1]    Pour Les Fantômes.