Août-1918

Cahier n°5

Juillet, août [1918. Chartres]

Vie monotone à Chartres, heureusement coupée par un long séjour de Lily.

J'exécute une nouvelle esquisse du Monument W[ilbur] Wright. Cette fois, c'est bien[1], Wright lui-même y figure peu. Je pense surtout au monument des "Précurseurs de l'Aviation".

Le 27 août [1918. Chartres]

Promenade archéologique dans Chartres, avec Lily, sous la direction de M. Itasse, le fils du vieux sculpteur Itasse. J'ai encore vu dans la maison de M. Itasse de la bien triste sculpture. Mais des fenêtres de la salle à manger, bien jolie vue sur la cathédrale. Nous sommes descendus par la rue des Grandes-Filles-Dieu, arrivés au bas de la ville le long de ce boulevard de la Porte-Guillaume, promenade par la rue des Tanneurs, etc., montés à la cathédrale. M. Itasse bavarde beaucoup, sait beaucoup de choses, veut avoir l'air d'en savoir beaucoup plus qu'il n'en sait, dit donc pas mal de bêtises. Nous avons donc passé une bonne après-midi, nous nous sommes séparés de lui avec plaisir.

 

[1]    . Suivi par : "avec cette diff[érence]", raturé.