Juillet-1925

Cahier n°20

2 juillet [1925]

Fait une esquisse possible pour la République du Quotidien.

3 [juillet 1925]

À l'Exposition, pour recevoir chez moi une commission américaine. Elle m'a semblé surtout composée de commerçants. Je ne crois pas que pour moi il en puisse rien sortir.

7 [juillet 1925]

Mon beau-père fait téléphoner pour rappeler qu'il attend les enfants jeudi...

8 [juillet 1925]

À déjeuner, Grappe qui me dit qu'il s'occuperait avec plaisir du Temple.

Nous perdons beaucoup de temps avec l'histoire de mon beau-père. Longuement causé avec Vigier. Il avait de vagues soupçons des rapports de son patron avec S[uzanne] Saillard. Mais il était comme nous. Des choses étonnaient. Et puis cela semblait si invraisemblable qu'on n'y fixait pas son esprit. Il me dit s'être occupé des affaires du frère. Il ne me dit bien entendu rien, mais ne me cache pas que ce frère est un personnage à peine honnête et qu'il a fallu l'influence de Cruppi et l'appui de son entourage pour le tirer d'un bien mauvais pas lors de sa faillite.

10 [juillet 1925]

Les enfants sont revenus de la rue de l'Université, apportant à Lily une enveloppe avec 4 000 F, de la part de son père ! C'était 4 000 F qu'il avait promis à Lily pour le loyer de la villa d’Hossegor[1].

Pas un billet, pas le moindre mot avec cet argent. Nous le lui avons immédiatement renvoyé avec une lettre de Lily.

11 [juillet 1925]

Un mot furieux de la rue Université. Comme presque prévu, il affecte de croire qu'une question d'intérêt nous mène

Travaillé à l'esquisse de Mme Clark.

12 [juillet 1925]

Visite de L[ouis] Hourticq qui venait me parler de Wanda pour le fils de Bonnier.

16 [juillet 1925]

Ce petit projet de bassin pour Mme Clark m'amuserait. Ronde de petits tritons et de petites sirènes.

Mais cette histoire idiote de la rue de l'Université me fait perdre plus de temps que cela ne mérite.

17 [juillet 1925]

À l'Illustration on ne peut publier mon Mur du Héros à cause de la nudité.

22 [juillet 1925]

Guidetti et Deval venus voir le modèle 1 m[ètre] de S[ain]te Geneviève. Sont contents. Mais ce dos !

 

[1]    . Lily et P. L. ont loué la villa des Pins à Soorts-Hossegor, dans les Landes, pour l'été.